Présentation

Accueil // B.M.L.D // Présentation

Et de 3! Troisième annulation pour notre BMLD
et toujours pour cause de COVID.

La situation en ce début août est trop incertaine, nous préférons annuler.

Pour vous consoler, nous vous proposons (voir rubrique Topos, Cartes et Traces) des BMLD « permanents » c’est à dire réalisables à tout moment, sans contrainte de date, de délais ou de contrôles.

Alors, marchez bien et marchez long, malgré tout.

En espérant un printemps 2022 plus favorable avec un « vrai » BMLD, celui qui était prévu pour 2020 ou, peut-être, totalement nouveau.

« Brevet du Marcheur Longue Distance »

Qu’est qu’un BMLD ?

Il s’agit d’un format de randonnée pédestre créé par l’association R4JCV à l’occasion de ses 4 Jours 2019. Cette formule s’adresse à des marcheurs habitués aux longues distances en temps limité (mais large). Le marcheur chemine sur un itinéraire précisément défini par l’organisateur mais non fléché. Il doit parcourir la distance sans aucune forme d’assistance personnelle. Des points de contrôle mis en place par l’organisateur permettent de vérifier qu’il a bien accompli l’intégralité du parcours, ce qui lui permettra d’obtenir son « brevet ».

Longue distance en temps limité

En 2019, nous avions proposé 2 distances: un BMLD 120 km en 45h et un BMLD 200 km en 75h

Pour cette année 2021 très particulière,  nous nous limitons à:

un BMLD 60 km en 18h
un BMLD 80 km en 24h.

Nous espérons bien revenir au 200 km et au 120 km en 2022.
La vitesse minimale demandée n’est pas rapide: 3,33 km/h. Mais ces temps englobent les arrêts (repos, repas, nuits, …). Il est donc nécessaire pour réussir de marcher au moins à 4 km/h, y compris pendant la nuit. D’où la nécessité de s’équiper de moyens puissants et fiables d’éclairage.

Pas d’assistance personnelle

Toute forme d’assistance personnelle (suiveur en VTT ou en camping-car, rendez-vous avec une personne pour récupérer du linge, une paire de chaussures ou de la nourriture…) est strictement interdite. Tout manquement à cette règle entraîne l’exclusion immédiate du BMLD.
Par contre le marcheur peut profiter de toute assistance disponible au fil du circuit : boulangeries, épiceries, restaurants, pharmacies, hôtels, campings, logement chez l’habitant, hangar…

Un itinéraire précisément défini par l’organisateur

L’itinéraire est constitué de tout type de voies : routes bitumées (on évite au maximum les routes avec trafic routier régulier), chemins d’exploitation, allées forestières, chemins de terre ou d’herbe, sentiers… Ces voies seront pratiquement entièrement publiques.
L’itinéraire ne sera pas fléché (sauf, éventuellement, en quelques points ou l’orientation serait particulièrement délicate). Mais l’organisateur peut inclure dans son circuit des portions de GR, de GRP ou de sentiers pédestres locaux dont le balisage facilitera la progression du marcheur.
L’organisateur publiera sur internet une carte précise du circuit et une trace GPS et fournira au marcheur un topo-guide très précis avec des indications sur les temps de passage.

Les points de contrôle et le « Carnet de contrôle »

L’objectif du marcheur est d’obtenir son « Brevet ». Il doit pour cela parcourir l’intégralité de l’itinéraire dans le temps imparti en respectant le règlement.
Il doit donc pouvoir prouver son passage en des « points de contrôle » définis par l’organisateur, indiqués sur la carte et décrits sur le topo-guide.
Les preuves de son passage sont rassemblés sur un « Carnet de contrôle » fourni par l’organisateur au départ.
Pour nos 2 BMLD, les contrôles de passage s’effectueront uniquement par dépose d’une « carte de passage » dans la boîte à lettres d’un riverain associé au BMLD, ce riverain pouvant être occasionnellement un commerçant.
L’organisateur peut aussi mettre en place des « contrôles secrets » pour s’assurer de l’accomplissement de la totalité du parcours.

A l’issue de son périple, le marcheur remet son carnet de contrôle accompagné de toutes les preuves de passage à l’organisateur. Celui-ci vérifie l’ensemble des données du carnet et le valide si tout est OK. Quelques jours ou quelques semaines plus tard, il renvoie le carnet validé au marcheur.

Le BMLD n’est pas une compétition

Le seul objectif du marcheur est de parcourir l’intégralité de l’itinéraire dans le temps imparti et en respectant le règlement. L’organisateur publiera la liste des participants ayant validé leur BMLD, sans indication de temps.

Responsabilités

Pendant votre BMLD, vous êtes en randonnée personnelle comme si vous étiez sur le chemin de St Jacques ou dans la traversée de La Corse sur le GR20.
Si vous vous égarez, nulle aide à attendre de quiconque : vous devrez revenir par vous-même dans le « droit » chemin.
Un problème physique ? une blessure ? décision d’abandonner ? Pas de service d’assistance ou de sécurité à votre disposition. Ce sera à vous et à vous seul de faire appel à un moyen de transport ou de déclencher les secours.

Tarif unique fixé à 7 €.
En option non obligatoire, vous pouvez aussi commander un porte-carte (3 €). Il vous sera très utile pour le transport du topo-guide.